Simon Scardanelli

Scardanelli brehat

 

Le chanteur et guitariste Simon Scardanelli a connu un grand succès à la fin des années 80 avec le duo anglo-canadien Big Bam Boo, marquant un top 40 aux États-Unis et au Canada en mars 1989 avec "Shooting From My Heart", poussant le duo à se réinstaller à New York.

Après la disparition du groupe en 1991, Simon reste à NewYork, tourne le dos à la scène pop et mène sa vie dans le ventre du Lower East Side de New York avec un passage en tant que "coureur d'alcool" au tristement célèbre club de nuit "Save The Robots". Son album solo sombre et difficile "Death Row Tales" (1994) témoigne du mode de vie sombre et dangereux qu'il vivait sur 4th St & Ave D. "Death Row Tales" est depuis devenu un album culte après avoir découvert que les programmeurs CGI des films "The Matrix" l'ont diffusé et re-diffusé. Un mini-album, "Bed of Nails" est sorti en 2002  suivi en 2005 par"Hobohemia" , coïncidant avec son retour aux spectacles après une absence de onze ans. Ce "Dangerous Sparkle" est sorti en 2007 et a solidement établi la réputation de Simon en tant qu'auteur compositeur.

Artiste solo charismatique et engageant, les spectacles de Simon sont parsemés d'anecdotes ironiques et d'un humour sec  plein d'auto-dérision. En effet, il est capable de regarder en arrière sur une carrière longue et variée avec une appréciation ironique de ses hauts et ses bas.

Simon a déménagé en Bretagne en 2016 . Il a sorti l'album «The Rock, the Sea, the Rising Tide »en septembre 2019. Simon s'est associé à Leañdr Gwindourdezhi (percussions et choeurs) et Christian Lefievreti (accordéon et choeurs) pour créer un trio live passionnant. Un nouvel album avec cette formation est en cours de préparation en 2020.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.