Philippe Brunel Acoustic Band

Philippe brunel acoustic band

 

                                                                                Philippe Brunel (guitares)

Après avoir étudié l’harmonie et le contrepoint à la Schola Cantorum de Paris, Philippe a participé à de diverses expériences musicales (Marquis de Sade, Oxo, Blue Fleet, Acoustic Experience, DYP project, …) Ce seront trente années de recherche musicale qui vont aboutir, en juin 2015, à la création de cette formation instrumentale  interprétant un répertoire original composé par le guitariste. Philippe s’ est produit sur de nombreuses scènes : Festival des Vieilles Charrues (Carhaix), Festival les rendez-vous de l’ Erdre (Nantes), Le carré des larrons à Concarneau, La fête de la moto à Rouen, Carré Magique (Lannion), Festival Jazz à Vannes, ...

                                                                           Ronan Rouxel (violon, mandole)

Ronan Rouxel, violoniste depuis l’âge de 4 ans, suit une formation classique au conservatoire de musique de Brest obtenant le prix de conservatoire. Marqué par la musique de Stéphane Grapelli, il découvre sa voie dans la liberté de l’improvisation en jouant dans divers styles (jazz manouche, jazz, pop-rock, gospel, …). Musicien éclectique et compositeur, il est engagé dans divers projets de créations dont Philippe Brunel Acoustic Band qu’ il a rejoint au printemps 2017.

                                                                            Eva Montfort (basse, contrebasse)

Musicienne depuis plus de 20 ans, Eva étudie la musique avec plusieurs bassistes professionnels. Elle se perfectionne en contrebasse au conservatoire / l’école de jazz d’Eric Le Lann . Elle jouera dans de nombreuses formations, « Sabatoo », « Raggalendo », « Repuplik », « Santa Claws », « La Cosecha »… ,Eva apporte le groove et la passion du jeu rock/afro. C’est au cours de ces voyages à Cuba, au Sénégal et au Mali qu’elle se perfectionnera avec la rencontre de grands musiciens tels que « Cheick Amadou Tidiane Seck, Barou Diallo, Mountaga Diabaté, Bourama Diabaté »

                                                                             David Hopkins (percussions)

Musicien irlandais vivant en bretagne depuis 1992, Hopi a participé à de nombreux groupes bretons : Barzaz, Bleizi Ruz, An Tourtan, Elixir, Guichen Quartet…et enregistré également avec Alan Stivell, Didier Squiban, Pat O’May, Myrdhin. On le retrouve aujourd’hui également sur scène avec Barzaz, Buzz Buddies, An Bothar, Jean-Luc Thomas. Ses nombreuses rencontres avec des musiciens de jazz ou de traditions turques, grecques, arabes…ont nourri sa passion pour les musiques et percussions du monde entier.

                                                                             Tony Montfort (batterie)

Passionné de groove africain , cubain et autres , mélange des cultures qui participent a l’enrichissement de son propre style , toujours en recherche de nouveaux rythmes au service de la musique de Philippe Brunel .

 

Ce soir, je vais jouer … 

Entrer à pas feutrés dans l’imposante cathédrale du silence.
Là, des couleurs qui n’ existent pas encore sur terre vont apparaitre, des formes inconnues se profiler, tout un monde va se dessiner, mes mains seront guidées par une force inconnue qui va s’emparer de tout mon être.
Il ne faudra surtout pas que j’essaie de la contrôler, car elle se déroberait aussitôt à ma volonté. Je devrai me laisser envahir par elle, que je l’ accepte sans lutter. Elle ne m’appartient pas, je suis seulement le messager, Son messager.
Alors, les notes vont pouvoir tournoyer dans l’ espace comme une nuée d’ oiseaux affolés dans le ciel.
L’obsédante régularité du rythme va s’emparer de moi et mon coeur adopter sa cadence. Je serai transporté vers un monde magique où tout n’est que beauté, grâce et harmonie. Les accords seront d’ un bleu majestueux, d’un rouge mystérieux, d’un orange joyeux. Le temps n’existera plus, il ne sera qu’ instant. Je ne serai plus que le geste et sa grâce.
Le quotidien n’aura plus d’ importance. Je redeviendrai, au fil des morceaux, l’enfant qui joue dans toute sa candeur et son innocence.
Alors seulement, je pourrai vous raconter la froide beauté du soleil qui se lève sur la mer par un matin d’ hiver, le murmure de la rivière qui s’écoule tranquillement entre les arbres, la douceur de la caresse qui effleure, l’infinie beauté de la Vie …
Je serai en paix, en harmonie avec l’ Univers.

Philippe Brunel 

 

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.