Brais Moràn

Brais Moràn

Brais redim

 

Brais Morán a commencé sa carrière musicale en 1997 avec le groupe Zumbido. Au cours de la première décennie du 21e siècle, devant Loretta Martin, groupe de référence unique en musique galicienne avec son mélange de funk et de musique noire en galicien, il voyage dans tout le pays, au Portugal et en Espagne, et publie trois albums : Loretta Martin (Falcatruada 2005), Distant Paradise (Falcatruada 2007) et After Mandinga (Autoedited 2012). En 2015, il entame sa carrière solo avec l'album Cruzando el Eclipse (The Boderline Music, 2015), coproduit avec Arturo Vaquero, avec la collaboration de l'une de ses grandes références et influences, telles que Fran Pérez Narf et Belém Tajes ( Vaudou). En 2018, il remporte le prix de musique Martín Códax dans la catégorie Musique du monde et présente son nouvel album, No Mato del desespero, produit par Arturo Vaquero et Fran Sanz et avec des collaborations telles que Ugia Pedreira, Tanxugueiras, Xiana Lastra (louve) ou Patri Gamallo (Habelas Hainas, Adufeiras de Salitre). Dans cette œuvre, tout ce qui a été vécu au cours de son histoire se cristallise de manière naturelle, faisant du rock, du funk, de la musique brésilienne, des échos de l’Afrique, de la tradition galicienne et de ses origines sur la Costa da Morte, un mélange créé dans la perspective d’un auteur de chansons à l'identité unique et honnête.

 La tournée de présentation de cette nouvelle œuvre est actuellement filmée en continu après avoir été présentée dans les principales villes du pays, via Euskal Herria, et également connue à l’étranger dans des espaces tels que le festival interceltique de Lorient (France) ou à Lisbonne (Portugal) avec un accueil gratifiant du public du monde entier.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.